Imprimer

Universalité du Coran et de l'Islam

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Par Mustapha HMIMOU

Le Coran est un message divin universel. Il est destiné à toute l’humanité sans exception aucune. Trente-huit versets de cet ultime message divin l’indiquent clairement.

La preuve en est que les destinataires y sont souvent interpellés par les termes : "Vous les gens ! يا أيها الناس," et non pas : Vous les Arabes ! ni Vous les musulmans ! Il s’agit donc de l’humanité toute entière. Les juifs et les chrétiens y sont maintes fois interpellés sous le générique : "Vous les gens du livre !", par référence à la Bible , Torah et Evangile réunis. De ces trente-huit versets qui indiquent l’universalité du Coran, nous citons ici, à titre d’exemple, certains dont voici le sens :

-        « C'est Lui qui a envoyé Son messager (Mouhammad), avec le guide et la Religion de la Vérité , pour supplanter toute autre religion, n’en déplaise aux païens. » (verset 9  chap.61)   

-        « Vous, gens du Livre! Notre Messager (Mouhammad) vous est certes venu, vous exposant beaucoup de ce que vous occultiez du Livre, et passant sur bien d'autres choses! Il s’agit d’une lumière et d’un Livre explicite, qui vous sont certes venus d'Allah! » (verset 15  chap.5)

-        « Vous, gens du Livre! Notre Messager (Mouhammad) est venu pour vous éclairer après une interruption des messagers, afin que vous ne disiez pas: "Il ne nous est venu, ni annonciateur de bonnes nouvelles, ni avertisseur". Voilà donc, que vous est venu un annonciateur et un avertisseur. Et Allah est Omnipotent. » (verset 19  chap.5)

-        « Ceux à qui Nous avons donné le Livre reconnaissent (soit le Messager Mouhammad) comme ils reconnaissent leurs propres enfants. Ceux qui courent à leur propre perte sont ceux qui ne croient pas. » (verset 20  chap.6)

-        « Dis: "Vous les gens! Je suis pour vous tous, le Messager d Allah, à Qui appartient le règne des cieux et de la terre. Il n’y a nul autre divinité, à part Lui. Il donne la vie et Il fait mourir. Croyez donc en Allah, en Son messager, le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés". » (verset 158  chap.7)

-        « Dis: "Vous les gens! La vérité vous est certes venue de votre Seigneur (soit le Coran). Celui qui opte pour le bon chemin, il ne le fait qu’au profit de lui-même; et celui qui choisit l’égarement, ne s'égare qu'à son propre détriment. Et je ne suis nullement responsable de votre choix" ».  (verset 108  chap.10)

-        « Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur de la bonne nouvelle et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas. » (verset 28 chap.34)           

Les juifs et les chrétiens en particulier, sont longuement interpellés dans presque tous les chapitres du Coran, afin de leur indiquer la bonne voie à suivre après la Torah et l’Evangile. Ces deux communautés appellent chacun de ces deux Livres Testament. Dans le Coron il est plutôt question de pacte conclu avec Allah et d’engagement : عهد و ميثاق :

-        « Et (rappelle- toi), lorsque Nous avons pris l' engagement des fils d’Israël de n'adorer qu'Allah, de faire le bien envers les pères, les mères, les proches parents, les orphelins et les nécessiteux, d' avoir de bonnes paroles avec les gens; d' accomplir régulièrement la Salât et d' acquitter la Zakat ! - Mais à l’exception d’un petit nombre de vous, vous manquiez à vos engagements en vous détournant de Nos commandements. » (verset 83 chap.2)

-        «Allah prit, de ceux auxquels le Livre était donné, cet engagement: "Exposez-le, aux gens et ne l’occultez pas". Mais ils l'ont négligé derrière leur dos et l'ont vendu à vil prix. Quel mauvais commerce ils ont fait! » (verset 187 chap.3) 

Les chrétiens appellent ancien Testament le Livre divin révélé à Moïse soit-il béni par le salut d'Allah. L’Evangile est dit pour la cause : nouveau Testament. Ils savent bien que ces deux Livres dans leurs versions authentiques et qui n’existent plus comme telles, émanent tous deux du Même Seigneur Allah. Et ils sont censés savoir que le Coran doit être selon leur propre terminologie l’ultime testament. Le Coran nous en donne la preuve dans cette série de versets du chapitre 5

Qu’en est-il d’abord de la Torah dite ancien Testament ?

-        « Nous avons fait descendre la Thorah dans laquelle il y a guide et lumière. C'est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la sauvegarde du Livre d'Allah, et ils en sont les témoins. Ne craignez donc pas les gens, mais craignez-Moi. Et ne troquez pas Mes enseignements contre un vil prix. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce qu' Allah a fait descendre, tels sont les mécréants.* Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie, œil pour œil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion. Après, quiconque y renonce (la loi du talion) par charité, cela lui vaudra une expiation. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, ceux-là sont les injustes. » (versets 45 ;46 chap. 5)

Qu’en est-il ensuite juste après ces versets, de l’Evangile dit nouveau Testament ?

-        « Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donné l'Evangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu' il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux.* Que les gens de l'Evangile jugent d'après ce qu' Allah y a fait descendre. Ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, ceux-là sont les pervers. » (versets 47 ;48 chap.5)   

Et qu’en est-il enfin dans la suite de ces mêmes versets, du Coran soit l’ultime Testament  selon la terminologie des gens du Livre ? Et qu’en est-il de sa prééminence sur les deux autres Livres et de son universalité ?

-        « Et sur toi (Mouhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. Juge donc parmi eux d'après ce qu' Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t' est venue. A chacun de vous Nous avons assigné une législation et une voie à suivre. Si Allah l’avait voulu, certes Il aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais Il veut vous éprouver en ce qu'Il vous donne. Faîtes preuve d’émulation dans l’accomplissement des bonnes œuvres. C'est vers Allah qu'est votre retour à tous ; alors Il vous informera de ce en quoi vous divergiez.* Juge alors parmi eux d'après ce qu'Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu'ils ne tentent de t'éloigner d'une partie de ce qu’Allah t’a révélé. Et puis, s’ils refusent (le jugement révélé) sache qu’Allah veut les affliger (ici-bas) pour une partie de leurs péchés. Beaucoup de gens, certes, sont des pervers. » (versets 49 ;50 chap. 5)

Selon le Coran, les gens du Livre n’ont plus d’argument à faire prévaloir auprès ALLAH le jour de la rétribution pour justifier leur détournement de cet ultime message divin. Mais selon le même Coron la liberté de culte est confirmée et bien acquise, quitte à ce que chacun rende compte de son choix auprès d'Allah le jour du jugement dernier :

-        «…(il s’agit de) messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu'après la venue des messagers il n'y eût pour les gens point d'argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage. » (verset 165 chap.4)

-        «Prêche donc et reste droit comme il t’a été commandé. Ne suis pas leurs passions et dis: "Je crois en tout ce qu'Allah a fait descendre comme Livre, et il m'a été commandé d'être équitable entre vous. Allah est notre Seigneur et votre Seigneur. A nous nos œuvres et à vous vos œuvres. Il n’y a nul argument entre nous et vous. Allah nous regroupera tous. Et vers Lui est la destination". » (verset 15 chap.42)

Une grande partie du second chapitre dit Al-Bakara, interpelle directement chaque juif, tandis qu’une bonne partie du troisième chapitre dit Al-Imrane interpelle chaque chrétien. Le dix-neuvième chapitre est intitulé : Mariam, dite Marie, soit la mère du messager d’Allah, Issa dit Jésus, soient-ils tous deux bénis par la paix du Seigneur. Notons que l’unique femme citée dans le Coran par son nom propre est justement Marie. Notons enfin que tous les chrétiens arabes de toutes tendances confondues, appellent dieu par le même nom coranique : Allah. Il s’agit de ce fait d’une confirmation de l’unicité de dieu maintes fois réitérée dans le Coron :

-        « Et ne discutez avec les gens du Livre que de la meilleure façon, sauf ceux d'entre eux qui se montrent injustes. Et dites: "Nous croyons en ce qui nous a été révélé et ce qui vous a été révélé, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même (c’est bien sûr ALLAH l’Unique), et c'est à Lui que nous nous soumettons".» (verset 46 chap. 29)

-         « Et votre Dieu est un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. » (verset 163 chap.2)

 


 

Pour découvrir plus d'articles de l'auteur, consultez son site personnel:

http://la-mumiere-du-coron.over-blog.com